J’ai attrapé un virus

J’ai passé le cap de la quarantaine cette année et en ces temps difficiles, j’ai pris le temps de faire une introspection sur toutes les épreuves marquantes de ma vie.

Dès mon jeune âge, ma mère a essayé de tuer mon père et j’ai été confronté à la schizophrénie à l’âge de 9 ans.

Dans mon adolescence, j’ai été intimidé tout mon secondaire. J’avais sauté une année au primaire et mon petit corps frêle et ma fragilité ont fait de moi une proie pour le “bullying”.

À l’âge adulte, mon égo a dominé la plupart de mes décisions. Cette “bibitte” destructrice m’a emmené à faire une dépression majeure et un burnout à 25 ans.

Le reste de ma vingtaine, ce fut une débandade d’évènements dignes des pires films d’Hollywood. Trois années à côtoyer le monde des bars à New York. Trois années où j’ai fait deux overdoses de drogues et perdu mon permis de conduire pour alcool à deux reprises !

Je me suis abandonné dans des comportements si dégradants que je vous éviterai ce pan de mon existence !

À 29 ans, ma mère est morte dans mes bras d’un cancer virulent et cette journée d’avril, je me suis fait la promesse de “vivre” plutôt que de continuer de mourir à petit feu !

J’ai donc fait des centaines d’heures de psychothérapie, j’ai développé mes passions et étudié le comportement humain ! J’ai terminé à 30 ans un MBA au HEC et me suis spécialisé en PNL par la suite.

Tout ça pour me ramener hier matin, un café à la main, à contempler le soleil qui se pointait le bout du nez. En repensant à toute la noirceur qui a habité mon parcours, je n’ai pu que sourire face à tout le chemin parcouru dans les dix dernières années de ma vie !

Un virus m’habite depuis le début de ma trentaine et il s’appelle le BONHEUR ! Je suis un survivant de la vie ! Un guerrier !

J’ai pourtant arrêté cette bataille sans fin pour jouir de chaque journée qui se présente à moi ! Chaque matin, je prends le temps de mettre ma playlist de musique “latine” et je danse comme un enfant dans mon salon !

Je saisis maintenant que le bonheur ne vient pas avec la richesse, le succès ou le travail ! Il est TOUJOURS là, à chaque instant !

Tout comme vous, je suis troublé par ce virus si virulent qui empeste nos vies depuis déjà trop longtemps ! Nous nous rappellerons certes dans les pages d’histoire de cette période triste et noire.

J’avais envie toutefois de vous transmettre une bactérie plus forte que tous les maux de la planète présentement: LE BONHEUR !

Je suis convaincu que si on s’infecte tous de ce micro-organisme si envoutant, nous pourrons passer à travers ce mal tellement plus facilement!

Je vous envoie plein d’ondes positives ! N’abandonnez surtout pas ! Ensemble, nous vaincrons ce virus incessamment !

Marc

3 Comments

  1. Yves Watier 19 mars 2020 at 2 h 10 min

    Merci beaucoup l’grand tu me fait vraiment du bien…
    Je suis tellement content pour toi…
    Ton parcours et tes réalisations..
    Une vraie inspiration…
    Merci d’être celui que tu es, et merci de partager…
    Pour plusieurs tu es le frère espéré de plusieurs et où le fils dont je serais si fière, alors continue de nous inspirer, tu est vraiment un belle exemple pour chacun de nous…
    Merci Yves

    Reply
  2. Tyler Pitre 19 mars 2020 at 2 h 11 min

    Très bien écrit. C’est des expériences positifs comme ça qui nous aident durant ces temps difficiles. Merci d’avoir partager.

    Reply
  3. Maryse Armando 9 avril 2020 at 16 h 28 min

    Merci Marc, tu essayes de nous mettre sur la bonne voie et nous empêcher de broyer du noir.. vive la couleur, vive la lumière que tu insuffles à travers tes mots !
    À très bientôt ! Carpe Diem .
    Maryse

    Reply

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *